Storchenhorste in der Schweiz

Storch Schweiz
Cigogne Suisse

 
 

Le projet SOS Cigogne

Lors d’une initiative d’une envergure encore jamais atteinte mettant en œuvre les technologies les plus modernes et s’assurant l’appui de grands spécialistes, « Cigogne Suisse » accompagna durant les années 2000 - 2001 les cigognes lors de leur migration entre la Suisse et l’Afrique de l’ouest, en collaboration avec le Musée d’histoire naturelle de la Bourgeoisie de Berne et avec le soutien de nombreux sponsors

Les travaux de recherche sur le terrain sont actuellement terminés, les données ont été dépouillées et publiées dans un rapport de recherche rédigé par le Dr Holger Schulz

Vous avez la possibilité de consulter ici le résumé des rapports ou bien de télécharger le rapport entier (en langue allemande) sous forme de fichier pdf

1. Ökologie des Weissstorchs in Westafrika
2. Zugbewegungen
3. Zugrouten und Zugverhalten
4. Verluste
5. Rastplätze

Les protecteurs de la nature et les scientifiques qui ont participé au projet « SOS Cigogne » ont pu déterminer les facteurs qui constituent les menaces les plus sérieuses pour la survie de l’espèce 

Quelles sont précisément les causes de pertes les plus menaçantes ?
Où y a-t-il de fortes concentrations de lignes électriques aériennes ?
Où les cigognes sont-elles victimes des chasseurs ?
A quels endroits manque-t-il des terres nourricières appropriées ?

"Télémétrie par satellites ", tel est le mot magique qui a assuré le succès du projet. De petits émetteurs ne pesant pas plus de 40 à 50 grammes sont attachés au dos de la cigogne avant la migration. Au cours de leurs pérégrinations vers l’Afrique, les émetteurs indiquent continuellement aux chercheurs de « Cigogne Suisse » l’endroit où se trouvent les cigognes munies d’une balise

Vous trouverez d’autres détails au sujet de ce projet sur notre site Internet www.sosstorch.ch :
Données récentes sur le lieu de séjour des cigognes avec balises, le Journal du directeur du projet des années 2000 et 2001, les voies migratoires, le travail des équipes SOS et bien plus encore